ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Un député sensibilisé.

réforme pénale 2014Dans le cadre de la nouvelle campagne de l’ ACAT « Sanctionner autrement », nous avons rencontré notre député, Antoine Herth, le lundi 17 mars à sa permanence à Sélestat. Louise, notre envoyée, lui a remis les 2 livrets de l’ ACAT « Et si la prison n’était pas toujours la solution ? » et  » Mieux connaître pour mieux légiférer  » et lui a fait part des 8 recommandations de l’ACAT afin que ces dernières nourrissent les discussions au sein de l’Assemblée nationale en avril prochain. Pendant  l’entretien chaleureux et convivial d’une demi-heure, Antoine Herth a rappelé qu’il a déjà visité la prison de Strasbourg par le passé et qu’une nouvelle visite pourrait être envisagée si besoin; que les livrets de l’ ACAT étaient très clairs, bien rédigés et aisés à comprendre. Il a également exprimé sa satisfaction quant au bon fonctionnement du groupe ACAT de Sélestat qu’il a déjà rencontré à plusieurs reprises !

réforme pénale>>> En savoir plus sur la campagne « Sanctionner autrement« …

>>> Télécharger le livret « Et si la prison n’était pas toujours la solution ?« 

>>> Télécharger le livret « Mieux connaître pour mieux légiférer« 

 

 

Campagne de Russie: suite des témoignages.

Prêtes pour la pétition Depuis bien longtemps, nous rêvions d’une action en centre commercial – hors de nos lieux habituels. Patiemment nous avons attendu la réponse favorable, nous y avons cru et nous l’avons fait. Une expérience intéressante, assez différente de celles vécues dans nos églises ou à la foire écobio où l’on rencontre des gens plutôt militants et informés.

 Le vendredi 14 février de 16 à 18h et le samedi 15 de 10 à 12h,installés dans la galerie marchande et revêtus de nos gilets ACAT pour une bonne visibilité , nous sommes donc allés à la rencontre des clients d’Intermarché pour les informer de la situation en Russie et leur proposer de signer la pétition.

 «  Sont-ils réceptifs ?  » demandait le PDG du magasin qui n’a pas hésité à apposer sa signature. Au regard des quelques 250 signatures obtenues, on peut répondre par l’affirmative. Quant aux réactions des personnes sollicitées, l’éventail en fut large et très instructif pour nous : du «  j’en ai rien à foutre » lancé d’un ton provocateur, « c’est leur problème » à «  ah oui, il y a de quoi faire, beaucoup à changer, je signe, bon courage, c’est bien ce que vous faites », en passant par «  vous croyez que çà sert à quelque chose. ?..je signe , mais Poutine s’en fout….rien ne va changer, les gens prennent encore Staline pour un dieu, alors que c’était le pire des salauds !. Il y a aussi les arguments classiques de l’esquive : «  pas le temps…. il y a assez à faire ici, on torture aussi en Alsace ?? ». Il y a eu aussi la réticence de quelques personnes à apposer une signature, la confusion entre torture institutionnelle et maltraitance domestique ou faits divers , voire même l’hostilité aux chrétiens « qui n’ ont qu’à balayer devant leur porte » …

Toujours argumenterAu final, une expérience positive : en dépit de l’indifférence sourde et aveugle d’un certain nombre, ce fut l’occasion de belles rencontres de citoyens responsables et solidaires, certains venus exprès à Intermarché, après avoir lu l’information dans les DNA, l’occasion d’échanges allant au-delà de notre sujet parfois…, le plaisir également de collaborer avec des membres d’AI venus se joindre à nous avec une pétition soutenant des prisonniers d’opinion russes .

 Annette.

>>> voir plus de photos…

Nous sommes tous #AvecLesSyriens.

13 au 15 mars 2014:
Á l’occasion du troisième anniversaire de la révolution syrienne, l’ACAT se joint à une initiative internationale de solidarité avec les civils syriens qui payent le prix fort de ce conflit qui est à l’origine de la plus grande crise humanitaire de notre époque. Aidez-nous à faire la lumière sur le drame syrien.

>>> En savoir plus:  http://www.with-syria.org/fr

Le groupe ACAT-Sélestat rejoint la mobilisation internationale.

Le groupe ACAT-Sélestat rejoint la mobilisation internationale.

 

 

Banksy, artiste de renommée internationale apporte son soutien à la campagne en revisitant son emblématique « Petite fille au ballon rouge », créant un visuel inédit #AvecLesSyriens. Ce visuel est intégré dans un clip d’animation de soutien à la mobilisation internationale, dont l’acteur Idriss Elba assure le doublage et le groupe Elbow la bande-son.

>>> En savoir plus…

 

Compte-rendu de la réunion de MARS 2014.

AveclessyriensAccueil d’un nouveau membre au sein de notre groupe: Gabrielle habitant Hilsenheim.

Bilan très positif de la campagne « Russie » sur Sélestat et les environs; tant du point de vue de la  visibilité de l’ ACAT et des témoignages reçus que du nombre de signatures recueillies (plus de 500).

Annie  et Christiane font le bilan du w-end « Vivr’ ACAT » à Paris avec en particulier la présentation du projet de réforme pénale en France. Suite à la campagne lancée par l’ ACAT, nous décidons de contacter notre député pour une présentation des 8 recommandations de l’ ACAT et une remise du livret « Mieux connaître pour mieux légiférer ». Louise sera notre envoyée spéciale !

Dates et rendez-vous:

  • Cette année, la Nuit des Veilleurs organisée par notre groupe aura lieu au temple protestant de Sélestat le jeudi 26 juin 2014 à 20h.
  • Journée départementale du Haut-Rhin le 3 mai prochain à Mulhouse. Thème du jour: le Maroc et le Sahara Occidental;  avec le témoignage de Claude Mangin épouse de Naama Asfari arrêté en 2010 et toujours emprisonné.
  • Participation de l’ ACAT au prochain Festival du film des Droits de l’Homme en novembre à Strasbourg. A suivre.
  • La paroisse catholique de Sélestat invite notre groupe à participer à la célébration de la Pentecôte dans le cadre de la visibilité des mouvements d’ église.

Avant de nous quitter, nous faisons une photo de groupe pour participer à la mobilisation de la campagne internationale #AveclesSyriens.

 

Brésil 2014: danger balles perdues.

Balle perdue ?Ces dernières années, la démocratie brésilienne a souvent été citée en exemple. Pourtant, les méthodes de la police, héritées de la dictature, perdurent. Dans le cadre des préparatifs de la Coupe du monde de football de 2014 et des Jeux olympiques de 2016, les atteintes aux droits de l’homme se sont multipliées, principalement à l’encontre des populations défavorisées.

>>> En savoir plus…

J’étais si tranquille

Seigneur, pourquoi m’as-tu dit d’aimer tous mes frères les hommes ? J’ai essayé, mais vers toi je reviens, effrayée ! J’étais si tranquille chez moi.  Je m’étais organisée, je m’étais installée.  Mon intérieur était confortable et je m’y trouvais bien. Seule, j’étais d’accord avec moi-même, à l’ abri du vent, de la pluie et des voyous, et je serais restée dans ma tour enfermée ! Mais à ma forteresse, tu as découvert une faille, tu m’as forcée à entrouvrir ma porte.

Comme une rafale de pluie en pleine face, le cri des hommes m’a réveillée. Comme un vent de bourrasque, une amitié m’a ébranlée. Comme s’insinue un rayon de soleil, ta grâce m’a inquiétée. Et j’ai laissé ma porte entrouverte, imprudente que j’étais ! Dehors, les hommes me guettaient.

Ils sont entrés chez moi les premiers ! Il y avait tout de même un peu de place en mon cœur; jusque-là c’était raisonnable. Mais les suivants, les autres hommes, je ne les avais pas vus, les premiers les cachaient, ils étaient plus nombreux, ils étaient plus misérables, ils m’ont envahie sans crier gare ! Il a fallu se resserrer, il a fallu faire de la place pour eux chez moi.

Maintenant ils sont venus de partout, par vagues successives… L’un poussant l’autre, bousculant l’autre. Ils sont venus de partout, de la ville entière, de la nation, du monde… innombrables, inépuisables.

Et ils ne sont plus seuls, mais chargés de bagages: bagages d’injustices, bagages de rancœur et de haine, bagages de souffrance et de péché. Et ils traînent le monde derrière eux, avec tout son matériel rouillé et tordu, ou trop neuf et mal adapté.

Seigneur, ils me font mal, ils sont encombrants, ils sont envahissants. Ils ont faim, ils me dévorent.

Je ne puis rien faire: plus ils entrent, plus ils poussent la porte ! Et plus la porte s’ouvre.

Ah ! Seigneur, j’ai tout perdu, je ne suis plus à moi. Il n’y a plus de place pour moi, chez moi !

Ne crains rien, dit Dieu, tu as tout gagné ! Car, tandis que les hommes entraient chez toi, moi ton Père, moi ton Seigneur, je me suis glissé parmi eux.

Michel QUOIST (1921-1997)

(Prêtre et écrivain)

Campagne de Russie.

Quelques photos de notre action les 14 et 15 février 2014 à l’hypermarché Intermarché de Sélestat: signatures pour la pétition « Russie: La fabrique des aveux – quand enquête rime avec torture ».

Nous avons reçu un bon accueil de la part du responsable du magasin, du personnel … et des clients. Merci à tous.

 (cliquez sur les photos pour agrandir)

  • Notre stand d'information
  • Prêts pour les signatures
  • On explique et on argumente
  • Explications
  • Présentation de la pétition
  • Après la présentation, la signature

Campagne de Russie: pétition et anecdotes à l’hypermarché.

Stand ACATFigée entre les deux skis que je tenais, je vis passer un jeune homme vêtu d’un jeans et d’un blouson, qui se dirigeait vers les marches menant aux bureaux du magasin. Il me dit au passage : « Alors, ça va ? Les gens sont réceptifs ? » Un chef de rayon, probablement, pensai-je. Sans répondre à sa question, je lui rétorquai : « Et vous, vous avez signé ? » « Non, je n’ai pas signé… Mais je peux revenir pour signer !», dit-il sans s’arrêter dans son élan vers les bureaux. « Oui, venez, venez ! » lui lançai-je, alors qu’il disparaissait en haut des marches.

Cinq minutes plus tard, il réapparut et vint directement à la table pour signer la pétition, tout en disant « Vous croyez que ça servira ? ». « Bien sûr, lui répondis-je, vous ne connaissez pas l’histoire du flocon de neige ? Vous savez combien pèse un flocon de neige ? » Et pendant qu’il écrivait son nom sur la feuille, je lui résumai l’histoire qui racontait comment il neigeait, neigeait, et la neige s’accumulait sur la branche, et au bout du X-millionième flocon de neige, la branche craqua. « Oui, me répondit-il en reposant le stylo, les petits ruisseaux font les grandes rivières ! » « Exactement ! », confirmai-je. Et il repartit aussi vite qu’il était arrivé.

Russie Russie Russie Toute fière, j’interpellai Marie-Claire : « Je viens de faire signer quelqu’un du magasin ! » Elle s’approcha de la table et jeta un œil sur la feuille « Mais c’est le nom du patron du magasin ! »

Nous en sommes restées bouche bée… Si j’avais su cela, je n’aurais sûrement pas osé l’interpeler comme je l’avais fait. Et il aurait eu un flocon de neige en moins…

 Annie.

pétition à l'hyper

pétition à l'hyperpétition à l'hyperpétition à l'hyperpétition à l'hyperpétition à l'hyperpétition à l'hyper

Comme toujours, il y a ceux qui tournent la tête plus ou moins gênés ou qui n’ont pas le temps; trop pressés pour signer ! Et il y a cet homme qui pousse son chariot de course. Il n’a pas la tête des bons jours. J’hésite. Mais je m’avance vers lui et lui propose de signer la pétition. Rapidement et sans mot dire, il prend le stylo que je lui tends, signe la pétition puis me rend le stylo.  » C’est bien ce que vous faites !  » dit-t-il soudain en s’éloignant sans se retourner.  » Et surtout continuez !  »

Cette brève rencontre n’a pas duré plus de vingt secondes mais elle m’a donné la gnaque pour deux heures ! (…et plus !)

Marie-Hugues.

pétition à l'hyperpétition à l'hyperpétition à l'hyperpétition à l'hyperpétition à l'hyperpétition à l'hyperpétition à l'hyper

Les pubs (imaginaires) de l’ ACAT ! (18ème épisode)

pub imaginaire ACAT

                      Mars – 2007

 



Nuit des Veilleurs 2017 à Villé.
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 9 auquel on ajoute 4 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous