ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Prochaine réunion : date à définir

Nous vous donnons rendez-vous pour notre prochaine réunion mensuelle de l’ACAT le : – date à définir –

Elle se fera dans le strict respect des gestes barrières (distanciation sociale, port du masque, gel hydroalcoolique, aération de la salle de réunion…).

En espérant vous voir parmi nous,

D’ici là, restez vigilants et prenez soin de vous ! A bientôt…

 

Les derniers articles :


Rassemblement régional 2021.

Dimanche 10 octobre (Journée mondiale contre la peine de mort !) rendez-vous au Centre St Thomas à la Robertsau pour notre Rassemblement régional annuel de 9h30 à 17h.

Thème du jour: la non-violence

Programme:

9h30: accueil- présentation de la journée
10h00: célébration oecuménique célébrée dans la spiritualité mennonite et prédication par le pasteur Claude Baecher
11h00: vie de la région: activités de l’année; rapport financier; élections
12h15: déjeuner
14h00: message du comité directeur et échange avec Colette Chanas-Gobert
15h00: conférence – débat : « Face à la violence: une halte » par Claude Braun, membre du MIR (Mouvement International de la Réconciliation)
16h30: clôture et prière d’envoi
17h00: fin de la rencontre

Renseignements et Inscription:

Betty Bauer – Tél: 03 89 58 11 04 – betty.bau@orange.fr
Annie Itty – Tél: 03 88 85 68 60 – annie.itty@orange.fr

Musique et Droits humains (# 25)

« Né quelque part « est le tube aux accents humanistes sorti en 1987 par Maxime le Forestier.
Chanteur engagé, il écrit un hymne antiraciste aux sonorités africaines, en révolte contre la loi Pasqua.
Le refrain est chanté en langue zoulou par Aura, chanteuse sud-africaine réfugiée politique.

Né quelque part
On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille
On choisit pas non plus les trottoirs de Manille
De Paris ou d’Alger pour apprendre à marcher
Être né quelque part
Être né quelque part, pour celui qui est né
C’est toujours un hasard
(Nom’inqwando yes qxag iqwahasa)
(Nom’inqwando yes qxag iqwahasa)
Y a des oiseaux de basse cour et des oiseaux de passage
Ils savent où sont leur nids
Qu’ils rentrent de voyage ou qu’ils restent chez eux
Ils savent où sont leurs oeufs
Être né quelque part
Être né quelque part, c’est partir quand on veut
Revenir quand on part
(Nom’inqwando yes qxag iqwahasa)
(Nom’inqwando yes qxag iqwahasa)
Est-ce que les gens naissent égaux en droits
À l’endroit où ils naissent
(Nom’inqwando yes qxag iqwahasa)
Est-ce que les gens naissent…

Musique et Droits humains (# 24)

Chanson interprétée en français, allemand, anglais, italien, portugais, yiddish, turc et arabe , «Die Gedanken sind frei» (Elles sont libres, les pensées), est à l’origine une chanson allemande symbole de la résistance à l’oppression et à la terreur depuis plus de deux siècles. Cet hymne à la liberté d’expression des peuples a été repris par des artistes aussi célèbres que Pete Seeger, Dean Reed, Néna, Léonard Cohen ou encore un collectif d’artistes alsaciens lors de l’hommage aux victimes de l’attentat de Charlie-Hebdo.

Des paroles toujours d’actualité !

Die Gedanken sind frei
Wer kann sie erraten ?
Sie fliehen vorbei
Wie nächtliche Schatten.
Kein Mensch kann sie wissen,
Kein Jäger sie schießen.
Es bleibet dabei:
Die Gedanken sind frei!

Ich denke was ich will
Und was mich beglücket,
Doch alles in der Still
Und wie es sich schicket.
Mein Wunsch und Begehren
Kann niemand verwehren.
Es bleibet dabei:
Die Gedanken sind frei!

Und sperrt man mich ein
Im finsteren Kerker,
Das alles sind rein
Vergebliche Werke;
Denn meine Gedanken
Zerreißen die Schranken
Und Mauern entzwei:
Die Gedanken sind frei.

Nun will ich auf immer
Den Sorgen entsagen,
Und will mich auch nimmer
Mit Grillen mehr plagen.
Man kann ja im Herzen
Stets lachen und scherzen
Und denken dabei:
Die Gedanken sind frei.

 

Traduction :

Elles sont libres, les pensées
Qui peut les deviner ?
Elles s’enfuient
Comme les ombres nocturnes.
Personne ne peut les connaître,
Aucun chasseur ne peut leur tirer dessus.
C’est ainsi :
Elles sont libres, les pensées !

Je pense ce que je veux
Et ce qui me rend heureux
Mais tout ça en silence
Et comme il se doit.
Mon souhait et mon désir
Personne ne peut les proscrire.
C’est ainsi :
Elles sont libres, les pensées !

Et on m’enferme
Dans un donjon sombre,
Pour que tout soit pur,
Un travail en vain ;
Car mes pensées
Rompent les obstacles
Et brisent les murs :
Elles sont libres, les pensées !

Maintenant, pour toujours
Je renoncerai aux soucis
Et je ne veux plus jamais
M’affliger de fléaux.
Oui, chacun peut dans son cœur
Constamment rire et plaisanter
Et penser ainsi :
Elles sont libres, les pensées.

Hommage.

Vif, généreux et pince-sans-rire, Bernard Itty incarnait l’esprit de l’ACAT.

Discret mais efficace, il savait toujours être présent quand il le fallait… tout spécialement aux côtés d’ Annie sa femme, que ce soit pour la logistique lors d’une « Nuit des Veilleurs » ou lors du « Rassemblement Régional » d’Alsace-Moselle où il se révélait imbattable pour le dépouillement des élections par exemple !

Sa disparition soudaine vendredi 2 juillet a suscité une vive émotion au sein de notre groupe et de l’ensemble des acatiens du Grand-Est.

À – Dieu Bernard.

 

Vendredi 30 mars 2018 lors du chemin de Croix à Dusenbach: Bernard est présent aux côtés des jeunes confirmands de Sélestat.

DNA Vendredi 2 Juillet 2021.

Article paru dans les Dernières Nouvelles d’Alsace après notre veillée itinérante de la Nuit des Veilleurs 2021 à Ste Marie-aux-mines.
(cliquer sur la photo pour agrandir)


Nuit des veilleurs 2021
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 3 auquel on ajoute 9 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous