ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Prochaine réunion : 04 / 12 / 2017

Nous vous donnons rendez-vous le lundi 4 décembre 2017 à 20h pour notre réunion mensuelle de l’ACAT à Sélestat.

 

Il s’agit d’un mois Pair, nous nous retrouverons donc au foyer Protestant ( cliquez ci-dessous pour voir l’adresse exacte et le plan ).

 

En espérant vous voir parmi nous !

Les derniers articles :


Compte-rendu de la réunion d’ AOUT 2017.

Les « Appels du mois » de septembre n’étant pas encore arrivés, nous nous organisons pour que ceux qui le désirent puissent récupérer les exemplaires souhaités et les distribuer autour d’eux et dans les paroisses habituelles.

Nous recevons avec plaisir Louis, animateur du groupe du Val d’argent. Il se rétablit bien de l’opération subie et remercie tous ceux qui lui ont témoigné leur amitié. Un nouveau pasteur viendra s’installer dans la vallée de Sainte Marie-aux-Mines au 1er octobre. A Hilsenheim également, un nouveau curé a pris ses fonctions dans la communauté de paroisses. A nous de prendre contact avec ces nouveaux venus pour leur parler de l’ACAT.

Notre amie Fernande a quitté le groupe pour s’installer en maison de retraite chez les petites sœurs des pauvres à Strasbourg. Nous continuons à la soutenir en lui offrant un abonnement à la revue de l’ACAT. Elle saura sûrement en faire bon usage autour d’elle.

Avec l’approche du Rassemblement Régional, voici revenue l’heure du bilan des activités d’octobre 2016 à octobre 2017. Annie remplira le questionnaire prévu à cet effet par l’équipe régionale. La liste de nos implications (—> en savoir plus…) en dit long sur la motivation du groupe. Félicitations à tous !

En ce qui concerne les projets, le groupe s’impliquera dans les événements suivants :

  • 9 septembre 2017 : Forum des associations à Sélestat
  • 10 décembre 2017 : Marche aux flambeaux avec Amnesty International
  • Carême 2018 : Chemin de croix dans la vallée de Villé
  • 26 juin 2018 : Nuit des veilleurs à Sélestat et dans la vallée de Villé

La participation au forum des associations s’organise : Annette et Christiane s’occuperont de la mise en place du stand et Christiane assurera la permanence avec l’aide de nos deux René. Annie apportera le matériel à Annette.

Nous partageons les dernières nouvelles faisant suite au verdict du procès en appel des prisonniers sahraouis de Gdeim Izik. Claude Mangin nous a fait parvenir une belle lettre écrite par son mari Naâma Asfari (—> en savoir plus…). Nous sommes admiratifs devant la motivation et la combativité des détenus. Cela nous motive à poursuivre notre action de soutien. Annette assurera l’envoi de la carte du mois de septembre pour notre filleul, Mohamed Bourial.

Bernard Rodenstein, de l’association Espoir de Colmar, s’est insurgé du silence entourant la mise à mort de 300 jeunes jetés à la mer par des passeurs. Espoir a fait paraître dans la presse locale une annonce de décès sous forme de communiqué, afin que « ces morts ne rejoignent pas le cimetière de nos indifférences » (voir ci-dessous). Bravo Bernard ! Puisse cet exemple nous servir de modèle pour que nous ne disions pas : « C’est terrible : on ne peut rien faire » ! Il nous faut apprendre à nous servir des médias dans notre combat.

Les pubs (imaginaires) de l’ ACAT ! (58ème épisode)

Suite de notre série estivale avec un nouveau titre de la presse écrite revu par « l’humour ACAT » !

Original: Le Canard Enchaîné

(Octobre 2002 : autorisation de l’affiche « AMEN » par la justice française utilisant un symbole chrétien à des fins mercantiles.  Aujourd’hui, nous tournons le concept dans le sens inverse et faisons de la pub chrétienne avec des symboles laïcs, au nom de la même liberté d’expression.)

Les pubs (imaginaires) de l’ ACAT ! (57ème épisode)

Suite de notre série estivale avec un nouveau titre de la presse écrite revu par « l’humour ACAT » !

Original: Le Monde

(Octobre 2002 : autorisation de l’affiche « AMEN » par la justice française utilisant un symbole chrétien à des fins mercantiles.  Aujourd’hui, nous tournons le concept dans le sens inverse et faisons de la pub chrétienne avec des symboles laïcs, au nom de la même liberté d’expression.

A procès inique, verdict pathétique.

La cour d’appel de Rabat vient de rejuger notre filleul Mohamed Bourial et ses co-détenus sahraouis. Résultat: un bien pathétique copié-collé du jugement du tribunal militaire de 2013. Les années passent mais le système reste identique: un décorum de « procès équitable  » et une justice qui n’en a que le nom, tant les « irrégularités » sont nombreuses: absence de preuves, aveux obtenus sous la torture, témoins qui « apparaissent » mystérieusement  plusieurs années après les faits etc. Si la situation n’était pas aussi tragique, on pourrait en rire tant la mascarade judiciaire est grotesque. Cependant, les observateurs internationaux et les ONG présents ne sont pas dupes. Dès à présent, Mohamed Bourial et ses co-détenus se sont pourvus en cassation et l’ACAT a saisi trois rapporteurs de l’ONU. Comme le souligne avec beaucoup de sagesse Ingrid Metton, l’un des trois avocats français qui ont défendu les accusés, « ce qui est sûr pour moi, c’est qu’il n’y a pas d’autre issue possible, à terme, que la libération des prisonniers de Gdeim Izik. »

>>>lire le rapport complet de la défense

>>> lire l’interview de Me Ingrid Metton

>>> en savoir plus…

>>> lire « Sahara Occidental: la dernière colonie d’Afrique »

 

Un procès mascarade !

Par définition, au sens propre du terme, une mascarade désigne « un déguisement, synonyme par extension d’accoutrement extravagant« . Au figuré, elle désigne « un comportement hypocrite, une situation dérisoire, une mise en scène fallacieuse, un simulacre ou une parodie dans le domaine social, politique ou juridique« . C’est exactement ce qui se passe actuellement, à Rabat au Maroc, lors du procès en appel de notre filleul Mohamed Bourial et de ses co-détenus militants et défenseurs des droits de l’homme sahraouis. Et le communiqué du 6 juillet dernier de l’ ACAT le confirme en tout point.

>> lire le communiqué

Après déjà 5 reports, une nouvelle audience a débuté mardi 11 juillet… pour être une nouvelle fois reportée au 18 juillet ! De qui se moque-t-on à travers ce procès mascarade ? En attendant, il est urgent d’agir en écrivant à Madame Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union Européenne pour les Affaires Etrangères à Bruxelles.

>>Télécharger la lettre adressée à Federica Mogherini

 


Forum des Associations 2017.
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 7 auquel on ajoute 9 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous