ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Compte-rendu de la réunion de FEVRIER 2019.

Accueil, prières proposées par Annette ( Lecture en Luc 4, 14-21 suivie des prières d’intercession et prières d’action de grâces) et distribution des « Appels du mois » concernant Le Dinh Luong, blogueur vietnamien qui détient un triste record : celui du défenseur des droits humains le plus lourdement condamné, avec 20 ans de réclusion. Son crime ? Avoir critiqué le gouvernement et défendu les droits des populations les plus vulnérables. (>>> En savoir plus…)

Vie de l’ ACAT: Annie nous donne les dernières infos de l’ ACAT à Paris, des différents groupes ACAT du Bas-Rhin et du projet pour le Rassemblement Régional 2019 à venir… Dans l’agenda du moment, il faut noter la prochaine journée de formation à Sélestat (voir notre article du 9 février 2019) et la Fête de la Fraternité pour le 30ème anniversaire  de la Convention internationale des droits de l’enfant : rendez-vous le 17 novembre 2019 à la salle des fêtes d’Ebersheim.

Parrainage: Suite à sa participation en janvier à la dernière AG de l’AARASD (Association des Amis de la République Arabe Sahraouie Démocratique) au Mans, Annie nous rapporte les dernières nouvelles du Sahara Occidental et de la situation très préoccupante des prisonniers sahraouis, dont notre filleul Mohamed Bourial et de Naâma Asfari ( voir notre article du 16 février 2019). Nous co-signons une nouvelle carte de soutien pour notre filleul et envisageons d’autres initiatives pour sa libération et celle de ses co-détenus sahraouis.

40ème anniveraire de notre groupe: préparation d’un article retraçant la vie du groupe depuis ses origines et projet d’une sortie conviviale à Champagney (Musée de la Négritude et des Droits de l’Homme) et Ronchamp (Chapelle Notre-Dame du Haut). Annette nous fait part d’un document de présention du groupe datant des années 80; à l’époque, la mise en page avec « couper-coller » était à prendre au premier degré et les numéros de téléphone étaient plus courts !

(voir photo ci-dessus)

Prisonniers sahraouis: dernières nouvelles.

Notre filleul Mohamed Bourial est toujours détenu arbitrairement dans la sinistre prison marocaine de Tiflet 2, à plus de 1200 kms de sa famille au Sahara Occidental. Aux dernières nouvelles, ses conditions de détention (et celles de ses co-détenus sahraouis) n’ont cessé de se dégrader, notamment après la grève de la faim menée en octobre dernier. Pour la direction pénitentiaire, tous les moyens sont bons pour brimer notre filleul: mise à l’isolement, cellule insalubre non conforme aux normes internationales, mauvaise nourriture, absence de soins médicaux, harcèlements quotidiens par les fonctionnaires de la prison et par des prisonniers de droit commun marocains, fouilles violentes et illégales… et comble de tout, interdiction de déposer plainte pour mauvais traitements.

Agir pour soutenir.

Comme tous les mois depuis le début de notre parrainage (voir articles précédents), nous envoyons une nouvelle carte de soutien à Mohamed Bourial ainsi qu’à sa famille. Vous aussi, vous pouvez apporter votre soutien par l’envoi d’une carte pour dire « Nous ne vous oublions pas« !

Ecrire à : Mohamed Bourial, N° d’écrou 2442, Prison de Tiflet 2, 15000 Khemisset, Maroc

Des nouvelles de Naâma Asfari.

Autre prisonnier d’opinion sahraoui incarcéré à la prison de Kénitra près de Rabat, Naâma Asfari a pu enfin recevoir la visite de son épouse Claude Mangin-Asfari. Nous nous en réjouissons et nous voulons partager avec vous :

 

Tomi Ungerer, le gamin blagueur.

Le gamin blagueur s’en est allé; celui qui avait de la « fuite dans les idées« …

Merci à Tomi Ungerer pour son oeuvre immense et pour ce qu’il restera toujours: un artiste engagé.

>>> relire notre article de mai 2016 « Coup de chapeau à Tomi Ungerer »

Le logo de l’année.

Vous l’avez certainement remarqué: le logo du 40ème anniversaire de notre groupe Acat vient de faire son apparition sur le site. Ce logo exclusif, créé pour l’occasion par Hugo notre artiste-informaticien, nous accompagnera tout au long de l’année lors des différentes manifestations. Sur fond orange, couleur de l’ACAT, le château d’eau de Sélestat aux allures de phare apparait en ombre chinoise.

Formation « Populisme et Droits de l’Homme ».

Samedi 2 mars 2019 au foyer protestant Martin Bucer, 1 rue Oberlé à Sélestat: la commission « formation » de l’ACAT propose de réfléchir à la montée des populismes à partir de trois questions :

  • Comment les caractériser, les repérer dans le temps et dans l’espace, expliquer leur extension actuelle, à travers des exemples précis.
  • En quoi sont-ils un danger pour les Droits de l’Homme ?
  • Comment peut-on agir contre la propagation des idées populistes ?

>>> En savoir plus…

Musique et Droits humains (#3)

« Biko » est une chanson écrite, composée et interprétée en 1980 par Peter Gabriel, chanteur anglais et ancien leader du groupe Genesis. Peter Gabriel signe une de ses chansons les plus engagées en rendant hommage au leader de l’opposition à l’apartheid, Steve Biko, mort en 1977 après avoir été arrêté et torturé dans les prisons d’Afrique du Sud. « Biko » est également devenue une de ses oeuvres les plus populaires à l’origine de sa participation à la défense des Droits de l’Homme. Un titre puissant.

Biko

September ’77
Septembre 77
Port Elizabeth weather fine
Le temps est beau à Port Elizabeth
It was business as usual
C’était les affaires comme d’habitude
In police room 619
Dans la cellule 619
Oh Biko, Biko, because Biko
Oh, Biko, Biko, parce que Biko
Oh Biko, Biko, because Biko
Oh, Biko, Biko, parce que Biko
Yihla Moja, Yihla Moja
Yihla Moja, Yihla Moja (Viens esprit)
-The man is dead
– Cet homme est mort

When I try and sleep at night
Quand j’essaie de dormir et quand je dors la nuit
I can only dream in red
Je peux seulement rêver en rouge
The outside world is black and white
Le monde extérieur est en noir et blanc
With only one colour dead
Et seule une couleur est morte
Oh Biko, Biko, because Biko
Oh, Biko, Biko, parce que Biko
Oh Biko, Biko, because Biko
Oh, Biko, Biko, parce que Biko
Yihla Moja, Yihla Moja
Yihla Moja, Yihla Moja (Viens esprit)
-The man is dead
– Cet homme est mort

You can blow out a candle
Tu peux éteindre une bougie
But you can’t blow out a fire
Mais tu ne peux pas éteindre un incendie
Once the flames begin to catch
Une fois que les flammes commencent à prendre
The wind will blow it higher
Le vent les portent très haut
Oh Biko, Biko, because Biko
Oh, Biko, Biko, parce que Biko
Yihla Moja, Yihla Moja
Yihla Moja, Yihla Moja
-The man is dead
– Cet homme est mort

And the eyes of the world are
Et les yeux du monde entier
Watching now
Sont ouverts désormais
Watching now
Sont ouverts désormais



Rassemblement é-KOPP-logique !
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 7 auquel on ajoute 7 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous