ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Visite de M. Macron au Maroc.

Dans le procès des 24 prisonniers politiques ­sahraouis de Gdeim Izik, dont notre filleul Mohamed Bourial, les réquisitions du parquet sont tombées le jour même de l’arrivée du Président de la République Française Emmanuel Macron à Rabat pour une « visite privée » à Mohammed VI. Le procureur du roi a requis, devant la cour d’appel de Salé, « la peine de réclusion maximale ». En attendant la suite de ce procès qui n’en finit pas de finir, l’ACAT a déposé une requête  auprès de plusieurs rapporteurs spéciaux  de l’ONU pour dénoncer les violations graves subies par les 24 militants politiques et défenseurs des droits de l’homme sahraouis qui font l’objet d’un procès inique, caractérisé notamment par la prise en compte d’aveux signés sous la torture.

>>> lire le communiqué de l’ACAT

>> lire la requête de l’ACAT aux rapporteurs spéciaux de l’ONU

 

Les commentaires

Aucun commentaire, laissez votre commentaire.

Laisser une réponse



Rassemblement é-KOPP-logique !
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 5 auquel on ajoute 7 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous