ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Musique et Droits humains (#5)

« Frappe avec ta tête » est une chanson du chanteur, auteur-compositeur Daniel Balavoine. Sortie en octobre 1983, elle évoque la torture dans les dictatures d’Amérique latine. Elle est dédiée au pianiste argentin Miguel Angel Estrella, défenseur des Droits de l’Homme.

Sous la torture
Derrière les murs
Les yeux remplis d’effroi
L’homme aux vœux purs
Souffre et endure
Les coups sourds de la loi
Noyés par les bulles rouges
Ses mots muets
S’élèvent et s’écrasent sur la paroi
L’écrivain plie mais ne rompt pas
Ressent une étrange douleur dans les doigts
Délire en balbutiant qui vivra vaincraDans la cellule du poète
Quand le geôlier vient près de lui
Quand plus personne ne s’inquiète
L’homme que l’on croyait endormi
Frappe avec sa tête

A court d’idées
Ils t’ont coupé
Et ta langue et les doigts
Pour t’empêcher
De t’exprimer
Mais ils ne savent pas
Qu’on ne se bat pas
Contre les hommes
Qui peuvent tout surtout pour ce qu’ils croient
Et l’homme infirme retrouve sa voix
Défie le monde en descendant de sa croix
Et sort la liberté de l’anonymat

Dans la cellule du poète
Quand le geôlier vient près de lui
Quand plus personne ne s’inquiète
L’homme que l’on croyait endormi
Frappe avec sa tête

Les commentaires

Aucun commentaire, laissez votre commentaire.

Laisser une réponse



Rassemblement é-KOPP-logique !
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 6 auquel on ajoute 8 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous