ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Double peine pour Mohamed Bourial.

L’épidémie de Covid-19 souligne douloureusement le drame de la surpopulation et de l’insalubrité carcérales. La transmission du virus dans les prisons (comme dans d’autres lieux de privation de liberté tels que les centres de détention pour migrants, camps de réfugiés etc) préoccupe l’OMS qui rappelle les pays à leurs obligations envers les détenus mais aussi les personnels travaillant à leur contact. Mais l’OMS se heurte très souvent à des obstacles politiques ou économiques.

C’est le cas au Maroc où les prisonniers politiques sahraouis croupissent toujours dans les sordides prisons du royaume alors même que plusieurs milliers de détenus de droit commun ont été relachés. De ce fait, notre filleul Mohamed Bourial est en danger alors que les cas positifs se multiplient, les contagions étant vraisemblablement introduites par les gardiens. La Covid-19 s’ajoute à l’insalubrité, à la surpopulation et aux mauvais traitements.

L’ACAT accompagnée de nombreuses ONG lance un appel à protéger les prisonniers en Afrique du Nord et au Moyen-Orient (–> lire l’appel)

Vous pouvez soutenir notre filleul Mohamed Bourial en lui adressant un message d’espérance:

Mohamed BOURIAL

N° d’écrou 2442 

Sous couvert du CICR, de la MINURSO et de la CONASADH

Prison locale de Tiflet 2

15 000 KHEMISSET

Maroc

Les commentaires

Aucun commentaire, laissez votre commentaire.

Laisser une réponse



Messe de Rentrée à Sélestat.
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 8 auquel on ajoute 1 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous