ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Journée mondiale contre la peine de mort.

 

Journée internationale contre la peine de mort:

—> lire l’article de l’ACAT;

—> lire la déclaration conjointe des membres de la Coalition mondiale contre la peine de mort et de l’Institut des droits de l’homme de l’IBA;

—> lire l’appel de l’ACAT aux chrétiens;

Peine de mort aux USA :

-Gretchen Sween, avocate spécialisée dans la défense des condamnés à mort indigents au Texas, tente par tous les moyens de casser la condamnation à mort de Charles Flores. Elle pointe les nombreux obstacles pour défendre des accusés encourant la peine capitale et les condamnés à mort aux États-Unis. —> lire son interview;

-Depuis la France et la Belgique, Annyck et Léhanna ont choisi de soutenir des condamnés à mort emprisonnés aux Etats-Unis. Postées d’un monde où la peine de mort n’existe plus, les lettres qu’elles écrivent sont un des seuls liens vivants qui demeurent pour ces condamnés enfermés 23 heures sur 24 et isolés de tout contact. —> écouter leurs témoignages;

Histoire de France: Souvenons-nous…

17 septembre 1981: célèbre discours de Robert Badinter, garde des Sceaux et ministre de la Justice, demandant à L’Assemblée nationale l’abolition de la peine de mort en France.

On notera tout particulièrement la remarque de Robert Badinter quant à l’abolition de la torture en France (3ème minute de la vidéo)

–> voir la vidéo

Histoire des arts:

-l’affiche de Folon (1978) contre la peine de mort: présentation et explication de l’oeuvre. (—> lire la suite)

-la bande dessinée de Franquin (1977) – Idées noires –  » Il ne faut pas confondre pâle capitaine et peine capitale »: présentation et explication de l’oeuvre. (—> lire la suite )

Musique et Droits humains (# 20)

En cette journée internationale contre la peine de mort, le saviez-vous ? C’est en 1952 que Georges Brassens tourne en ridicule les juges appliquant la peine de mort avec … « Le gorille« . Dans sa chanson, un juge est confondu avec une femme à cause de sa robe, et se fait violer par un gorille. Mais c’est seulement dans le dernier couplet que Brassens dévoile son but premier : dénoncer l’inhumanité de la peine de mort.

« Car le juge, au moment suprême
Criait – « Maman ! », pleurait beaucoup
Comme l’homme auquel, le jour même
Il avait fait trancher le cou »

 Le gorille est resté censuré pendant quelques années avant de connaître le succès.La chanson fut interdite sur les radios françaises. Il faut attendre la création de la radio Europe 1 en 1955, pour qu’elle soit diffusée sur les ondes.

 

C’est à travers de larges grilles, que les femelles du canton
Contemplaient un puissant gorille, sans souci du qu’en-dira-t-on
Avec impudeur, ces commères lorgnaient même un endroit précis
Que, rigoureusement ma mère m’a défendu de nommer ici
Gare au gorille!

Tout à coup la prison bien close où vivait le bel animal
S’ouvre, on n’sait pourquoi Je suppose qu’on avait du la fermer mal
Le singe, en sortant de sa cage dit « C’est aujourd’hui que j’le perds! »
Il parlait de son pucelage, vous aviez deviné, j’espère!
Gare au gorille!

L’patron de la ménagerie criait, éperdu: « Nom de nom!
C’est assommant car le gorille n’a jamais connu de guenon! »
Dès que la féminine engeance sut que le singe était puceau,
Au lieu de profiter de la chance, elle fit feu des deux fuseaux!
Gare au gorille!

Celles là même qui, naguère, le couvaient d’un œil décidé,
Fuirent, prouvant qu’elles n’avaient guère de la suite dans les idées
D’autant plus vaine était leur crainte, que le gorille est un luron
Supérieur à l’homme dans l’étreinte, bien des femmes vous le diront!
Gare au gorille!

Tout le monde se précipite hors d’atteinte du singe en rut,
Sauf une vielle décrépite et un jeune juge en bois brut;
Voyant que toutes se dérobent, le quadrumane accéléra
Son dandinement vers les robes de la vieille et du magistrat!
Gare au gorille!

« Bah! soupirait la centenaire, qu’on puisse encore me désirer,
Ce serait extraordinaire, et, pour tout dire, inespéré! »;
Le juge pensait, impassible, « Qu’on me prenne pour une guenon,
C’est complètement impossible » La suite lui prouva que non!
Gare au gorille!

Supposez que l’un de vous puisse être, comme le singe, obligé de
Violer un juge ou une ancêtre, lequel choisirait-il des deux?
Qu’une alternative pareille, un de ces quatres jours, m’échoie,
C’est, j’en suis convaincu, la vieille qui sera l’objet de mon choix!
Gare au gorille!

Mais, par malheur, si le gorille au jeu de l’amour vaut son prix,
On sait qu’en revanche il ne brille ni par le goût, ni par l’esprit
Lors, au lieu d’opter pour la vieille, comme l’aurait fait n’importe qui,
Il saisit le juge à l’oreille et l’entraîna dans un maquis!
Gare au gorille!

La suite serait délectable, malheureusement, je ne peux
Pas la dire, et c’est regrettable, ça nous aurait fait rire un peu
Car le juge, au moment suprême, criait: « Maman! », pleurait beaucoup,
Comme l’homme auquel, le jour même, il avait fait trancher le cou
Gare au gorille!

Compte-rendu de la réunion d’ OCTOBRE 2020.

Accueil; Prière proposée par Clotilde; distribution des flyers de l’ « Appel du mois » consacré à la peine de mort en Arabie Saoudite (–> En savoir plus…)

ACAT France: Annie nous donne les dernières nouvelles concernant l’AG dématérialisée;

Paroisse catholique de Sélestat: Suite à notre participation à la Messe de Rentrée, il nous est proposé de présenter le groupe ACAT de Sélestat lors des célébrations des 7 et 8 novembre prochain. Comme ligne directrice, nous optons pour la « force du témoignage » afin de sensibiliser les paroissiens à notre engagement.

Rassemblement régional du 4 octobre 2020 à Strasbourg: Louis nous fait le compte-rendu de la journée et des deux temps forts consacrés à la vie des groupes ACAT de la région d’une part, et à la réflexion menée pour sensibiliser et recruter de nouveaux adhérents d’autre part.

Parrainage: d’après nos dernières informations, notre filleul sahraoui Mohamed Bourial vient d’être transféré de la prison de Tiflet 2  à la prison locale Ait Melloul dans la banlieue d’Agadir au Maroc; à plus de 600 kilomètres du Sahara Occidental et de sa famille ! Qui plus est, comme tous les prisonniers d’opinion sahraouis, Mohamed Bourial est toujours placé à l’isolement.
Pour lui envoyer un message de soutien, écrire à:

Mohamed BOURIAL

Sous couvert du CICR, de la MINURSO et de la CONASADH

Prison locale d’Ait Melloul

80 000 AIT MELLOUL

Maroc

Messe de Rentrée à Sélestat.

Participation de notre groupe ACAT à la messe de Rentrée (Fête paroissiale) de la paroisse catholique de Sélestat le 27 septembre 2020. Annette, Annie et Christiane sont au premier rang … Et toujours prêtes à témoigner de leur engagement !

(cliquez sur les photos pour agrandir)

 

  • 50390975726_961b8b1637_c
  • 50390983506_f5189f6788_c
  • 50391154852_73ed620d9f_c
  • 50391138027_f8d59cb545_c
  • 50391137577_db1699a421_c
  • 50390271688_be77cbec1b_c

Nouvelle vidéo de l’ACAT.

Nouvelle vidéo de l’ACAT pour la sensibilisation des jeunes aux Droits Humains.

Ce court film d’animation à destination de la jeunesse explique que nous pouvons tous et toutes, notamment les plus jeunes, devenir un.e défenseur.e des droits humains. La volonté de s’informer et de partager et d’agir suffit pour changer le monde !

 

Compte-rendu de la réunion de SEPTEMBRE 2020.


 

Retrouvailles: Première réunion « post Covid » pour notre groupe au foyer protestant de Sélestat. La joie de se retrouver est palpable malgré la « distanciation sociale », le gel hydroalcoolique dès l’entrée dans la salle et les visages masqués ! Qui plus est, nous chantons tous en choeur un « Joyeux anniversaire » aux deux membres du groupe qui fêtent leur anniversaire: Clothilde et René.

Prières: proposées par Annie

Appel du mois: distribution des flyers relatifs au « délit de solidarité » (–> en savoir plus…)

Agenda: Retour et bilan de la dernière Nuit des Veilleurs; AG du National en web’inaire et Rassemblement régional  du 4 octobre à Strasbourg consacrés au plan stratégique pour les années 2020 à 2024 avec pour thème principal « Comment se faire connaître ?« ; Participation à la messe de Rentrée (Fête paroissiale) de la paroisse catholique de Sélestat le 27 septembre prochain.

Parrainage: envoi d’une carte de soutien à notre filleul sahraoui Mohamed Bourial et présentation de l’affiche qui lui est consacrée pour le dixième anniversaire de sa détention arbitraire au Maroc. A suivre…

USA: état assassin.

Une fois de plus, le gouvernement de Donald Trump a exécuté un citoyen américain.
William Emmett Lecroy a été exécuté dans la nuit de mardi 22 septembre 2020.
Au creux du chagrin et de la douleur, lève la volonté de résister à cette justice qui tue, avec l’espérance chrétienne d’une voie possible vers un monde plus humain.

—> lire le communiqué de presse de l’ACAT France.

USA: Silence, on tue !

Une nouvelle exécution fédérale est prévue demain 22 septembre 2020, celle d’un condamné à mort soutenu par l’ACAT, William Emmett Lecroy. S’il était exécuté, William serait le sixième depuis que la Cour suprême a autorisé la reprise des exécutions fédérales après dix-sept ans de moratoire, sous l’impulsion du gouvernement de Donald Trump. Ce dernier, soucieux de conserver le soutien de sa base, martèle son attachement à la peine capitale.
(–> Lire la suite…).

Depuis plus de 10 ans, le groupe ACAT d’Epernay correspond avec William, dans le couloir de la mort à Terre Haute, en Indiana, aux Etats Unis. Marie-Nicole nous a transmis un poème écrit par William…

TIMBER

De cette fenêtre grillagée,

Roussis en bordure d’une prairie,

Je regarde ces pins tordus,

Rangées offrant la sève

De leurs troncs sans écorce ;

Peut-être pleurent-ils, au souvenir du temps

De leur jeunesse, quand ils verdoyaient.

Des bandes d’un orange brillant, comme un collet,

Les étranglent, les condamnent.

Ils n’appartiennent plus à l’écosystème vivant,

Différents en quelque sorte – infestés et hideux,

Ou couverts de moisissures, ou contaminés par la pourriture-

Ils portent le sceau de la mort, mis en quarantaine,

Attendant anxieusement leurs bourreaux.

S’interrogent-ils sur ce destin ?

Sont-ils conscients ? Se battent-ils jusqu’à leur dernier souffle,

Les sens en éveil, toujours sur leurs gardes,

A l’écoute du bruit menaçant des haches,

Du grondement des tronçonneuses

Dont les vibrations font trembler la moindre aiguille brune, desséchée ?

Et quand ils ont rejoint ceux qui sont abattus,

Paralysés et étendus sur le sol de la forêt,

Languissant dans la mort, à l’insu des autres,

Prêts à être débités en morceaux, et tractés,

Hurlent-ils violemment quand on les empile sur le bûcher ?

Enfin consumés. Ils ne sont plus que cendres. Morts et disparus.

Restera-t-il quelque chose d’eux

Ou sombreront-ils dans l’oubli glacial de la mort ?

Existe-t-il un endroit éternel et fertile

Au bord d’une calme rivière baignée de soleil

Où leur esprit pourra s’enraciner ?

Ou peuvent-ils considérer uniquement la mise à mort

Qui attend aujourd’hui, ou demain, ou le jour d’après,

Toute chose vivante finalement,

Même les hommes ici dans le couloir de la mort,

Isolés, vieillissants, mourant comme ces pins ?

Peut-être sont-ils résignés à l’idée

Que, bien trop tôt, nous tous, même les puissants,

Quelque chose vient nous abattre.

Et peut-être redoutent-ils seulement l’arbitraire attente.

 

William E. LeCroy, Jr

(Poème reçu en 2011)

Timber désigne un bois, des arbres promis à l’abattage. A travers une longue métaphore, William médite sur le sort des hommes dans le couloir de la mort. Sa réflexion s’élargit à notre condition humaine.

 

Musique et Droits humains (# 19)

Oeuvre emblématique du mouvement des droits civiques aux USA, « Mississippi goddam » est l’une des chansons engagées les plus célèbres écrite et interpretée par Nina Simone  en 1964 en réponse à l’assassinat au Mississippi de Medgar Evers, militant noir défenseur des droits de l’homme, et à un attentat dans une église à Birmingham en Alabama ayant tué quatre enfants noirs.

 

Misssissippi goddam

(Foutu Mississippi)

Alabama’s gotten me so upset
L’Alabama m’a rendu folle de rage
Tennessee made me lose my rest
Le Tennessee m’a fait perdre le sommeil
And everybody knows about Mississippi Goddam
Et tout le monde sait ce qu’il en est pour le Mississippi, bon dieu.

Alabama’s gotten me so upset
L’Alabama m’a rendu folle de rage
Tennessee made me lose my rest
Le Tennessee m’a fait perdre le sommeil
And everybody knows about Mississippi Goddam
Et tout le monde sait ce qu’il en est pour le Mississippi, bon dieu.

Can’t you see it
Ne le voyez-vous ?
Can’t you feel it
Ne le ressentez-vous pas ?
It’s all in the air
Ça flotte dans l’air
I can’t stand the pressure much longer
Je ne peux plus supporter la pression
Somebody say a prayer
Que quelqu’un dise une prière.

Alabama’s gotten me so upset
L’Alabama m’a rendu folle de rage
Tennessee made me lose my rest
Le Tennessee m’a fait perdre le sommeil
And everybody knows about Mississippi Goddam
Et tout le monde sait ce qu’il en est du Mississippi, bon dieu.

This is a show tune but the show hasn’t been written for it, yet.
C’est une chanson pour un spectacle, mais celui-ci n’a pas encore était écrit.

Hound dogs on my trail
La meute de chiens est à mes trousses,
School children sitting in jail
Les petits écoliers sont en prison.
Black cat cross my path
Un chat noir traverse ma route
I think every day’s gonna be my last
Chaque jour me semble devoir être mon dernier.

Lord have mercy on this land of mine
Que dieu ait pitié de mon pays.
We all gonna get it in due time
Nous aurons tous ce que nous méritons quand le moment sera venu
I don’t belong here
Ma place n’est pas ici.
I don’t belong there
Ma place n’est pas là-bas.
I’ve even stopped believing in prayer
J’ai même arrêté de croire aux prières.

Don’t tell me
Ne me dites rien,
I tell you
C’est moi qui vous parle.
Me and my people just about due
Moi et mon peuple on vous parle juste d’un dû.
I’ve been there so I know
J’y étais alors je sais
They keep on saying « Go slow ! « 
Ils continuent à dire  » Vas-y doucement « 

But that’s just the trouble
Mais c’est justement le problème
« do it slow »
 » Vas y doucement « 
Washing the windows
Laver les vitres
« do it slow »
 » Vas y doucement « 
Picking the cotton
Ramasser le coton.
« do it slow »
 » Vas y doucement « 
You’re just plain rotten
Il est bien connu que vous n’êtes que pourriture
« do it slow »
 » Vas y doucement « 
You’re too damn lazy
Vous êtes trop relax.
« do it slow »
 » Vas y doucement « 
The thinking’s crazy
L’opinion est dingue
« do it slow »
 » Vas y doucement « 
Where am I going
Où vais je ?
What am I doing
Que fais je ?
I don’t know
Je ne sais pas.
I don’t know
Je ne sais pas.

Just try to do your very best
Essaye juste de faire de ton mieux
Stand up be counted with all the rest
Lève-toi et sois compté comme tous les autres
For everybody knows about Mississippi Goddam
Car tout le monde sait ce qu’il en est du Mississippi, bon dieu.

I made you thought I was kiddin’ didn’t we
Je vous ai fait croire que je plaisantais n’est-ce pas.

Picket lines
Les piquets de gréve
School boycotts
Le boycott des écoles
They try to say it’s a communist plot
Il veulent nous faire croire que c’est un complot communiste
All I want is equality
Tout ce que je veux c’est l’égalité
For my sister my brother my people and me
Pour ma sœur, mon frère et moi.

Yes you lied to me all these years
Oui, vous m’avez menti toutes ces années
You told me to wash and clean my ears
Vous m’avez dit de laver et nettoyer mes oreilles
And talk real fine just like a lady
Et de parler très correctement, comme une dame
And you’d stop calling me Sister Sadie
Et que vous arrêteriez de m’appeler  » Sœur Sadie « 

Oh but this whole country is full of lies
Oh mais tout ce pays est empli de mensonges
You’re all gonna die and die like flies
Vous allez tous mourir et tomber comme des mouches.
I don’t trust you any more
Je ne vous fais plus confiance.
You keep on saying « Go slow ! « 
Vous continuez à dire  » Vas y doucement « 
« Go slow ! « 
 » Vas y doucement « 

But that’s just the trouble
Mais c’est justement le problème
« do it slow »
 » Vas y doucement « 
Desegregation
La déségrégation
« do it slow »
 » Vas y doucement « 
Mass participation
La participation de masse
« do it slow »
 » Vas y doucement « 
Reunification
La réunification
« do it slow »
 » Vas y doucement « 
Do things gradually
Faire les choses graduellement
« do it slow »
 » Vas y doucement « 
But bring more tragedy
Mais engendrer plus de tragédie
« do it slow »
 » Vas y doucement « 
Why don’t you see it
Comment pouvez-vous ne pas le voir ?
Why don’t you feel it
Comment pouvez-vous ne pas le sentir ?
I don’t know
Je ne sais pas.
I don’t know
Je ne sais pas.

You don’t have to live next to me
Vous n’avez pas besoin de vivre à coté de moi
Just give me my equality
Donnez moi juste mon égalité.
Everybody knows about Mississippi
Tout le monde sait ce qu’il en est du Mississippi
Everybody knows about Alabama
Tout le monde sait ce qu’il en est de l’Alabama
Everybody knows about Mississippi Goddam
Tout le monde sait ce qu’il en est du Mississippi.

That’s it !
C’est dit !

Musique et Droits humains (# 18)

Dans un contexte tendu lié au racisme et à la ségrégation, Sam Cooke écrit et chante en 1963 « A change is gonna come » , morceau devenu emblématique du mouvement des droits civiques aux USA. Son influence a été énorme : il était régulièrement diffusé avant les discours de Martin Luther King.

Un titre toujours d’actualité alors que les violences raciales perdurent pendant la campagne électorale américaine en cours…

A Change Is Gonna Come
(Un Changement Va Arriver)

I was born by the river
Je suis né au bord de la rivière
In a little tent
Dans une petite tente
And just like the river
Et comme la rivière
I’ve been running ever since
Je n’ai jamais cessé de courir depuis

It’s been a long, long time coming
Ça fait un long, long moment que j’attends
But I know a change gonna come
Mais je le sais, un changement va arriver
Oh, yes it is
Oh, oui c’est vrai

I go to the movie
Je vais au cinéma
And I go downtown
Et je vais en ville
Somebody keep tellin me
Quelqu’un continue à me dire
Don’t hang around
Ne traîne pas là

It’s been a long, long time coming
Ça fait un long, long moment que j’attends
But I know a change gonna come
Mais je le sais, un changement va arriver
Oh, yes it is
Oh, oui c’est vrai

It’s been too hard living
C’est trop dur de vivre
But I’m afraid to die
Mais la mort me fait peur
I don’t know what’s up there beyond the sky
Je ne sais pas ce qu’il y a là-haut au delà du ciel

It’s been a long, long time coming
Ça fait un long, long moment que j’attends
But I know a change gonna come
Mais je le sais, un changement va arriver
Oh yes it will
Oh, oui c’est vrai

Then I go to my brother
Puis je vais voir mon frère
I say : brother help me please
Je lui dis : frère aide-moi s’il te plait
But he winds up knocking me
Mais il finit par me renverser
Back down on my knees
Par terre sur mes genoux

There’s been times that I thought
Il y a eu des moments où j’ai pensé
I wouldn’t last for long
Que je ne resterais pas pour longtemps
But now I think I’m able to carry on
Mais maintenant je pense que je suis capable de continuer à vivre

It’s been a long, long time coming
Ça fait un long, long moment que j’attends
But I know a change is gonna come
Mais je le sais, un changement va arriver
Oh, yes it will
Oh, oui c’est vrai



Messe de Rentrée à Sélestat.
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 9 auquel on ajoute 5 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous