ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Ubuesque.

acatL’ACAT a reçu une convocation de la justice marocaine, dans le cadre d’une plainte pour « diffamation, outrage envers les corps constitués, utilisation de manœuvre et de fraude pour inciter à faire de faux témoignages, complicité et injure publique. » Le Maroc tente une nouvelle fois de faire taire les victimes de torture et les ONG qui luttent contre le phénomène tortionnaire au Maroc.

>>>En savoir plus…

>>>Ecouter l’interview d’ Hélène Legeay sur France Culture…

Liberté de penser.

Le collectif alsacien «Pour ne pas oublier Charlie» constitué de 150 artistes et techniciens a réalisé un clip-hommage aux victimes de l’attentat de Charlie-Hebdo . La chanson interprétée dans une version multilingue en alsacien, français, allemand, anglais, italien, portugais, yiddish, turc et arabe est à l’origine une chanson allemande, «Die Gedanken sind frei», symbole de la résistance à l’oppression et à la terreur depuis plus de deux siècles. Cet hymne à la liberté d’expression des peuples a été repris par des artistes aussi célèbres que Dean Reed, Néna ou encore Léonard Cohen. Il a également été chanté à Sélestat par les 700 personnes présentes lors du rassemblement place de la victoire le samedi 10 janvier dernier. Nous y étions.

 

Die Gedanken sind frei, wer kann sie erraten
sie fliegen vorbei wie nächtliche Schatten
kein Mensch kann sie wissen, kein Jäger erschießen
mit Pulver und Blei, die Gedanken sind frei

Elles sont libres les pensées, personne ne peut les arrêter
Les pensées peuvent s’envoler comme une ombre dans l’obscurité
Aucun homme ne peut les deviner, aucun chasseur les tuer
Aucun fusil assassiner,  la liberté de penser.

Thoughts are free, who can guess then ?
lo faccio nel silencio al moi parere
Meu desejo, minha vontade, Ninguém os pode negar
es bleibet dabei, die Gedanken sind frei

Je pense que ce que je veux, et ce qui rend heureux,
Je le fais en silence à ma convenance
Mon désir, ma volonté, personne ne peut les réfuter
C’est ma réalité – la liberté de penser.

Un bin ikh farmakht in finsteren tfisse
Hala içimde gerçegim duroyor
Makain lalhoudoud Makain lalhit
und Mauern entzwei, die Gedanken sind frei

Et si on me jette dans un cachot profond
Toujours il me reste ma vérité au fond,
Aucun mur ne peut y résister, aucune frontière l’arrêter
C’est ma réalité – la liberté de penser

Liberté de penser – Die Gedanken sind frei
Liberté de penser – Die Gedanken sind frei
Liberté de penser – Die Gedanken sind frei
Liberté de penser – Die Gedanken sind frei

Seigneur, je viens d’écrire une lettre…

Je viens d’écrire pour un homme, un homme qu’on a arrêté et emprisonné, un homme que je n’ai jamais vu et que je ne verrai sans doute jamais… à moins que, un jour…

Je viens d’écrire pour un homme, Seigneur, un homme dont, hier encore, j’ignorais même l’existence, un homme dont maintenant je connais le nom, le nom et le prénom…

Je viens d’écrire pour un homme, un homme dont on m’a dit l’immense détresse et l’horrible souffrance; pour un homme condamné, condamné pour avoir choisi de défendre la justice et la liberté de s’exprimer, comme l’autorisait pourtant la loi de son pays…

Je viens d’écrire pour un homme, un homme dont l’univers de vie n’est plus que la prison, le cachot, les interrogatoires sans fin sous la torture ou le séjour illimité en hôpital spécialisé…

Je viens d’écrire pour un homme, un homme dont on a décidé la mise en isolement total, comme pour le rayer de la terre des vivants, comme pour le faire oublier, pour qu’il n’existe plus.

Alors je viens d’écrire une lettre, Seigneur, comme l’on fait beaucoup d’autres de mes frères et soeurs, pour que cet homme ne soit plus ignoré, considéré comme disparu, tenu pour mort mais, au contraire, qu’il soit connu et reconnu comme Vivant…

… Seigneur, je viens d’écrire une lettre.

 

Texte communiqué par Soeur S. Jacob (session Droits de l’homme – Issenheim, 2-3/12/1989)

 

Quand la torture fait la une…

wolinskiLundi 6 avril 1970: numéro 62  d’ Hara Kiri, l’ancêtre de Charlie Hebdo. Wolinski signe le dessin de couverture « Pour ou contre la torture« .

Un sujet grave et sensible… qui n’empêche pas l’humour salvateur.

Quand un dessin vaut plus qu’un long discours.

(voir aussi…)

Prière pour l’enfant meurtri.

enfantSeigneur, ton fils est né enfant dans les bras de Marie,

Il est venu ainsi partager notre vie.

Aussi faible que nous, il a vécu la violence,

Et sur la croix, il a porté nos souffrances.

 

Quand un enfant pleure, Seigneur,

Tu souffres avec lui.

Donne à tous les adultes

De te reconnaître en ces enfants meurtris,

Et entoure chacun d’eux de ta tendre présence.

 

Seigneur, offre à tous les petits le rire et l’espérance,

Verse dans nos coeurs les flots de ton amour,

Insuffle-nous la force de toujours porter secours.

Avec toi, nous le croyons,

Nous vaincrons la violence et bâtirons la paix.

Amen.

Compte-rendu de la réunion de JANVIER 2015.

les chateaux-Accueil et prières: « Seigneur, je viens d’écrire une lettre… » (lire la suite…) et « Prière pour l’enfant meurtri » (lire la suite…). Distribution des « Appels du mois ».

-Agenda: changement de date pour le prochain rassemblement départemental du Bas-Rhin à Mutzig: dimanche 22 février 2015 de 9h à 17h avec le thème « Communiquer pour agir ». Réunion de l’Equipe d’Animation Régionale le samedi 14 février à Strasbourg avec la présence de Teresa Cal, directrice de la vie militante d’ACAT-France et Jean-Etienne Linares, délégué général d’ ACAT-France. Prochain rassemblement régional: réflexion en cours pour le thème à choisir. Piste retenue: « le dialogue interreligieux en prévention des fanatismes ». A suivre.

-Réflexion par rapport à un temps de prière ACAT lors du prochain Vendredi Saint.  A suivre.

-Notre parrainage  (en savoir plus): envoi d’une nouvelle lettre de soutien à Mohamed Bourial. Gabrielle y ajoute son poème « Libre comme l’air ».

Je suis CHARLIE.

jesuisCharlieSuite aux graves événements qui ont frappé le journal Charlie Hebdo, des associations sélestadiennes invitent à un rassemblement  solidaire samedi 10 janvier à 15h place de la Victoire à Sélestat.
 
Pour proclamer que la solidarité et la tolérance sont plus fortes que la violence et l’obscurantisme, pour réaffirmer que la liberté d’expression est un fondement de la démocratie , pour dire non à tous les amalgames porteurs de haine , l’ACAT, Amnesty International, Caritas, le CCFD Terre Solidaire, le Centre International d’Initiation aux Droits de l’Homme, MicCités, le Réseau Citoyen Centre-Alsace, Traits divers (organisatrice du Sélestival) seront présents ce samedi et vous appellent à les rejoindre nombreux  .
Venez avec un crayon .

Les pubs (imaginaires) de l’ ACAT ! (26ème épisode)

Pub imaginaire

« La solidarité est une force« 

MACIF – 2014

(Octobre 2002 : autorisation de l’affiche « AMEN » par la justice française utilisant un symbole chrétien à des fins mercantiles.  Aujourd’hui, nous tournons le concept dans le sens inverse et faisons de la pub chrétienne avec des symboles laïcs, au nom de la même liberté d’expression.)

ACAT rième anniversaire !

anniversaire 4Nous fêtons le 4ème anniversaire de notre présence sur la toile et nous sommes fiers de poursuivre avec vous notre combat pour la défense des droits de l’Homme ici et partout dans le monde.

Plus que jamais.

Chrétiens. Indignés. Engagés.



Nuit des Veilleurs 2017 à Villé.
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 5 auquel on ajoute 4 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous