ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Entrées en Résistance

Très souvent pionnières lorsqu’il s’agit de défendre les droits humains, et l’histoire de l’ACAT est là pour le prouver, les femmes sont fréquemment les grandes oubliées.

Alors ne boudons pas notre plaisir aujourd’hui avec la parution du nouvel ouvrage de Marie-Josée Masconi « Et les femmes se sont levées – Portraits  de résistantes Alsaciennes et Lorraines » (Ed. La Nuée Bleue) !

 

 

 

Résumé:

Elles s’appelaient Laure, Lucie, Marie-Rosa, Hélène, Adélaïde, Alice, Anna, Marie-Grégoire, Mathilde, Lucienne, Marianne, Thérèse, Andrée, Caroline. Elles étaient commerçante, institutrice, étudiante, scoute, mère de famille, psychiatre, secrétaire, religieuse. Avec insolence ou candeur, avec courage, la peur au ventre ou insouciantes, avec force, avec douceur, avec opiniâtreté, elles se levèrent contre l’oppression de l’occupant nazi. Plusieurs ont été dénoncées puis arrêtées, d’autres pas, certaines ont été déportées, condamnées à mort voire exécutées sommairement. Elles sauvèrent des vies. Ce livre dresse le portrait, émouvant et documenté, de quelques-unes de ces femmes qui hébergèrent des prisonniers évadés ou une radio clandestine, aidèrent des milliers de personnes à franchir la frontière, protégèrent des juifs, subirent des représailles ou participèrent aux plus hautes instances de la Résistance. Puisse leur engagement nous inspirer !
-La Résistance au féminin : un livre qui met en valeur le rôle actif et méconnu des femmes dans la Résistance.
-Des histoires inédites côtoient les grands destins : l’autrice a enquêté à partir d’archives privées et de témoignages oraux et parmi les publications récentes .
-L’Alsace et la Lorraine, terres de frontière, ont été le champ d’action de nombreuses filières d’évasion entre le Reich nazi et la France occupée, filières dans lesquelles beaucoup de femmes se sont engagées.

Marie-José Masconi, Lorraine d’origine et Alsacienne d’adoption, fille de deux résistants déportés, est présidente des Amis de la fondation pour la mémoire de la déportation, délégation du Bas-Rhin. Elle a publié « La longue nuit de Lucie » ( Ed. La Nuée Bleue) où elle raconte le calvaire de sa mère résistante condamnée à mort par les nazis.

Retrouvez l’autrice en vidéo lors de son passage à la Librairie Kléber à Strasbourg:

Les commentaires

Aucun commentaire, laissez votre commentaire.

Laisser une réponse



Nuit des veilleurs 2021
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 6 auquel on ajoute 1 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous