ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Conférence et témoignage.

Témoignage de Claude Mangin

Présentation de la conférence du samedi 1er décembre 2018 à 15h à l’abbaye de Baumgarten (67140 Bernardvillé).

Conférencetémoignage par Mme Annie Itty, militante de l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), et Mme Claude Mangin-Asfari, épouse d’un prisonnier saharoui

Thème : Les combats de l’ACAT et la situation au Sahara occidental

Entrée libre

 

La conférence se déroulera en deux temps. Tout d’abord, Mme Annie Itty présentera les raisons d’être et les combats de l’ACAT.

Cette association œuvre depuis sa création en 1974 pour le respect des droits de tout être humain. Elle milite tout particulièrement contre la torture et les exécutions capitales, ainsi que pour la protection des victimes (défense du droit d’asile). Œcuménique, elle regroupe protestants, catholiques et orthodoxes. Son inspiration repose autant sur la déclaration universelle des droits de l’homme que sur le message de l’Evangile.

L’ACAT-France et les ACAT étrangères sont réunies dans la Fédération internationale des ACAT (FIACAT). Reconnue d’utilité menés par l’ACAT seront présentés au cours de cet exposé qui évoquera aussi les résultats obtenus grâce à la mobilisation des 37000 membres de l’association.

La seconde partie de la conférence apportera une illustration concrète des propos de Mme Itty à travers le témoignage de Mme Claude Mangin-Asfari, épouse de Naâma Asfari, prisonnier sahraoui détenu au Maroc depuis 2010, condamné à 30 ans de détention sur la base d’aveux obtenus sous la torture. Soutenue par l’ACAT, Mme Mangin-Asfari se bat courageusement pour retrouver son mari qu’elle n’a pas revu depuis trois ans. Elle a ainsi mené une grève de la faim de 30 jours en avril-mai de cette année.

A ses côtés, l’ACAT mène campagne pour mettre en lumière la situation méconnue du Sahara occidental, illégalement occupé par le Maroc depuis 43 ans. La lutte des Sahraouis pour la liberté et la justice est en effet emblématique de tous les combats contre l’oppression menés par de nombreux défenseurs des droits humains à travers le monde.

Les commentaires

Aucun commentaire, laissez votre commentaire.

Laisser une réponse



Guy Aurenche à Sélestat.
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 6 auquel on ajoute 6 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous