ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Compte-rendu de la réunion de MARS 2019.

Prière : René B. nous introduit dans la prière avec le beau texte de Guy Aurenche « Christ, source et avenir de notre dignité » (voir rubrique « prières »), suivi d’un psaume.

Echos:

Rassemblement contre l’antisémitisme à Sainte Marie-aux-Mines (25 février 2019).

Le groupe ACAT du Val d’Argent s’est associé aux communautés catholiques et protestantes pour une manifestation autour de la stèle rappelant l’incendie de la synagogue par les nazis en 1940. Cette stèle a été mise en place il y a 30 ans sur l’initiative du groupe qui a participé également financièrement à l’installation. Les 70 participants ont manifesté leur préoccupation face à l’augmentation des actes antisémites, ainsi que leur solidarité à l’égard de toute personne victime de discours de haine.

Journée de formation sur « Populisme et Droits de l’Homme » à Sélestat (2 mars 2019).

Cette session, animée par Christine Lenoir et Thomas Lafont, animateurs de la commission formation de l’ACAT, nous a permis de réfléchir à la montée actuelle des populismes à travers le monde. Nous avons tenté de les repérer et de les caractériser à travers des exemples précis. Le mouvement des gilets jaunes a également été abordé.

Si les raisons de l’extension des populismes peuvent être déterminées, bien malin qui pourrait dire comment la situation va évoluer dans l’avenir !

La propagation de ces idées, dangereuses pour les Droits de l’Homme, dépend aussi de nous : pour les contrer, vigilance et esprit critique sont indispensables pour prendre part à la lutte, à la façon du colibri de la fable.

Maroc / Sahara Occidental:

  • Malgré une manifestation devant le Parlement européen le 12 février, à laquelle ont participé des membres du groupe ACAT de Strasbourg, les eurodéputés ont adopté l’accord de pêche conclu entre l’UE et le Maroc (incluant le Sahara occidental !). Le Front Polisario proteste contre l’illégalité de cet accord et introduit un recours devant la Cour européenne de justice, comme il l’a fait déjà par rapport aux récents accords commerciaux adoptés dans les mêmes conditions.
  • Une conférence sur la liberté de presse au Maroc, organisée par l’ASDHOM (Association de défense des Droits de l’homme au Maroc) à Paris le 15 février 2019, a été sabotée par une quinzaine de nervis marocains qui ne se sont pas contentés cette fois-ci d’invectives verbales : des chaises ont été lancées dans la salle qui a été plongée dans le noir (un câble électrique a été arraché) et des boules puantes ont forcé tout le monde à évacuer l’endroit. Reporters sans frontières a demandé l’ouverture d’une enquête et une manifestation de protestation a eu lieu devant l’ambassade du Maroc le 28 février.
  • Deux missions dans les campements en Algérie viennent d’avoir lieu : celle de l’ASPS-L du 12 au 20 février et celle organisée par Claude Mangin-Asfari, accompagnée d’une trentaine de personnes, du 23 février au 3 mars. Nous attendons avec impatience les échos de Claude.
  • Annie poursuit les contacts d’une part avec Sœur Simone de l’abbaye de Baumgarten, et d’autre part avec Luisa Fenu du secrétariat national. Elle relancera Luisa par rapport à l’envoi d’une lettre concernant la visite du pape au Maroc. En attendant, notre groupe peut envoyer cette lettre en son nom propre à l’archevêque de Rabat.
  • Annie a fait un courrier, au nom du groupe, aux Amis de La Vie qui organisent leur université d’été à Rabat au mois de juin, pour leur faire part de nos préoccupations concernant le Sahara occidental et le non respect des Droits de l’Homme par le Maroc. La réponse est malheureusement décevante (« Nous ne cherchons pas à faire la leçon aux dirigeants marocains», « Nos lecteurs ne manquent pas d’esprit critique »…). Mais pouvait-on s’attendre à autre chose ? Au moins aurons-nous manifesté notre désapprobation face à cette initiative contribuant à donner du Maroc l’image d’un pays moderne et ouvert.
  • Nous signons une nouvelle carte de soutien pour notre filleul Mohamed Bourial, en complétant l’adresse selon les indications données par Michèle Joly.

Projets:

Soupe de la solidarité à Sainte Croix-aux-Mines (17 avril 2019).

Organisée par le groupe ACAT du Val d’Argent, elle aura lieu à nouveau le Mercredi Saint, à 12h30, à la salle des fêtes de Ste Croix/M. Nous y sommes tous conviés. 

Nuit des veilleurs (26 juin 2019).

Nous prévoyons cette année une veillée itinérante à Sélestat, en 4 étapes : église catholique (Ste Foy ?), tour des sorcières, stèle des Justes (synagogue) et temple protestant. Annie contactera le curé Joseph Lachmann pour lui parler du projet et se renseignera auprès de la mairie sur les démarches administratives nécessaires. 

40ème anniversaire de notre groupe: Sortie conviviale à Ronchamp et Champagney (29 juin 2019). 

Sœur Marie-Claire, des Clarisses de Ronchamp, nous propose de participer à la messe prévue à 11h, en apportant une prière universelle rédigée par l’ACAT. Jean-Paul propose ses services s’il n’y avait pas de chapelain ce jour-là.

Nous pourrons pique-niquer au monastère et avoir ensuite un temps de rencontre avec les sœurs, avant de visiter la chapelle de Le Corbusier.

La Maison de la Négritude et des Droits de l’Homme de Champagney a envoyé un contrat de réservation pour une visite guidée à 16h, au prix modique de 10€ pour le groupe.

Il faudrait savoir rapidement combien de personnes comptent participer à la sortie. Nous inviterons également le pasteur Jürgen.

Les commentaires

Aucun commentaire, laissez votre commentaire.

Laisser une réponse



Un sapin qui ne manque pas de piquant !
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 3 auquel on ajoute 3 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous