ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Compte-rendu de la réunion de Mars 2017.

 

Le point central de la réunion a été la préparation de la projection du film « Dis-leur que j’existe », le 11 mars, sur la situation du Sahara occidental à travers le cas emblématique de Naama Asfari, dont l’épouse, Claude Mangin, est attendue à Sélestat pour animer le débat qui suivra la projection. L’actualité vient de mettre en lumière les tensions existant aux environs de Guerguerat entre les forces marocaines et les Sahraouis. Claude Mangin repartira de suite le lendemain, même s’il est loin d’être certain qu’elle soit autorisée à se rendre au procès dont les audiences reprendront à Rabat le 13 mars.

Concernant la campagne sur l’accueil des étrangers, les outils fournis par le secrétariat national et les actions proposées ne manquent pas. Sont ainsi à la disposition des groupes une exposition « Voyage en Barbarie » sur les persécutions infligées aux migrants dans le désert du Sinaï, des autocollants, une vidéo pour « déconstruire les idées reçues » (à voir sur Youtube), une fiche sur ces « idées reçues en images » (>>> voir la fiche), la fiche N°10 pour compléter le dossier déjà paru sur l’accueil des étrangers, un appel à être vigilants sur les propos tenus dans les ondes radio et la proposition d’aller rencontrer un élu pour discuter avec lui du sujet.

Rappelons qu’à Sélestat a été organisée en février une journée de formation sur l’accueil des étrangers. Un article intéressant a depuis paru dans la presse.(>>> voir l’article)

Une autre campagne démarre, celle relative aux élections prévues cette année. Le comité directeur a publié un texte intitulé « Manifeste de l’ACAT pour la campagne électorale », ainsi qu’un « guide du militant pour les élections présidentielles et législatives 2017 ». Un tableau comparatif des programmes des candidats est à venir, étant bien entendu que l’ACAT se cantonne à évoquer les trois points concernant son mandat : la défense du droit d’asile – à travers l’accueil des migrants -, la vigilance par rapport aux violences policières et la situation dans les lieux privatifs de liberté, donc les prisons. La ligne directrice de notre message est le respect des droits de l’homme et le slogan choisi s’intitule « 2017 – Votons droits de l’homme ! » (>>> en savoir plus...)

Annie a aussi donné des indications suite aux réunions du comité directeur et de l’équipe régionale auxquelles elle a participé. Nous avons ainsi appris que le militant angolais, Luaty Beirao, qui a rencontré l’ACAT en janvier à Paris après sa libération, vient à nouveau d’être victime, avec ses amis, de violences policières lors d’une manifestation (coups, morsures de chiens…). Les militants angolais continuent donc à avoir besoin de notre soutien.

Les commentaires

Aucun commentaire, laissez votre commentaire.

Laisser une réponse



Rassemblement é-KOPP-logique !
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 8 auquel on ajoute 3 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous