ACAT SELESTAT

ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE
« Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »  -  Matthieu (25-40)

Nous voterons Emmanuel Macron pour faire barrage à Marine Le Pen

Le vote pour Marine Le Pen est incompatible avec nos valeurs. De manière évidente, la « préférence nationale » masque un rejet violent de l’étranger, que l’Evangile nous demande d’accueillir sans conditions. En outre le souverainisme vu comme une supériorité, le refus de continuer à construire la démocratie en Europe, la collusion avec V. Poutine ou V. Orban, sont des raisons catégoriques pour faire barrage à son élection.
 

Quelques communiqués, parmi de multiples autres possibles:

–     La Croix : Présidentielle 2022 : contre le choix du pire
–    Témoignage chrétien : Lettre ouverte aux catholiques qui seraient tentés de voter pour la candidate d’extrême droite
–    Ouest-France : Présidentielle : appel à un sursaut citoyen au service du bien commun
–    La Croix : Aux catholiques nous souhaitons dire s’abstenir c’est voter Le Pen
–    Le Monde : Abstention Ne pas voter Emmanuel Macron c’est rester indifférent devant un déferlement de haine
–    Libération : Présidentielle face à la possible victoire de l’extrême droite l’épiscopat catholique aux abonnés absents
–    Le Monde : Présidentielle 2022 la discrétion de l’Eglise catholique face à l’extrême droite
–     Saphir News : Présidentielle 2022 le prêtre Christian Delorme vent debout contre l’extrême droite
–      La Croix : La bioéthique peut-elle être l’unique boussole politique
–      Témoignage chrétien : Le Pen c’est non
–      Olivier Costa : Faut-il punir la France pour punir Macron
–      Communiqué de la Fédération des Réseaux du Parvis

–     sans oublier le Communiqué de l’ ACAT France

Prochaine réunion : vendredi 06 / 05 / 2022

Nous vous donnons rendez-vous pour notre prochaine réunion mensuelle vendredi 6 Mai 2022 à 20h au presbytère catholique à Sélestat.

D’ici là… restez vigilants et prenez soin de vous !

A bientôt…

 

Mohamed Bourial entame une grève de la faim.

Informations reçues d’ Oum Saad Bourial, la sœur de notre filleul sahraoui Mohamed Bourial:

Mohamed Bourial, suite aux souffrances provoquées par ses mauvaises conditions de détention à la prison de Eit melloul 1, région d’Agadir dans le sud du Maroc, a décidé d’entamer une grève de la faim  à partir du 1er Mars 2022, jusqu’à la réalisation de toutes ses revendications :

– être transféré auprès de sa famille à El Aaiun occupé;

– fin de son isolement qui dure depuis septembre 2017;

– respect de ses droits aux soins médicaux conformément aux obligations internationales;

– être traité en tant que prisonnier politique sahraoui, avec le respect de tous ses droits fondamentaux à commencer par le droit à recevoir des visites régulières, le droit au téléphone, le droit à la nourriture, aux études, mettre fin aux harcèlements commis par les fonctionnaires et les gardiens de la direction pénitentiaire.

Jugé illégalement et condamné à 30 ans de prison, notre filleul Mohamed Bourial est un prisonnier politique sahraoui du groupe  » Gdeim Izik » . Notre groupe Acat d’Alsace Centrale le parraine depuis 2014 dans le cadre du soutien en faveur de détenus victimes de torture et de leurs familles.

Pour envoyer un message de soutien* à notre filleul, écrire à:

Mohamed BOURIAL

Sous couvert du CICR, de la MINURSO et de la CONASADH

N° d’écrou : 78607

Prison locale d’Ait Melloul 1

80 000 AIT MELLOUL

Maroc

* un message de soutien peut être une lettre ou une simple carte postale pour dire que nous ne l’oublions pas…

DERNIERE MINUTE:

D’après nos informations, suite à la promesse de la direction de la prison d’Ait Melloul 1 d’améliorer sa situation en prison, Mohamed BOURIAL a arrêté ce 16 mars  la grève de la faim qu’il avait entamée le 1er mars 2022 pour protester contre ses conditions de détention.

Musique et Droits humains (# 30)

« Hiroshima » est une chanson de Georges Moustaki sur l’album « Danse » sorti en 1972.

Véritable hymne à la paix, nous dédicaçons cette chanson au peuple ukrainien qui souffre suite à l’invasion de son territoire par l’armée russe.

Par la colombe et l’olivier
Par la détresse du prisonnier
Par l’enfant qui n’y est pour rien
Peut-être viendra-t-elle demain

Avec les mots de tous les jours
Avec les gestes de l’amour
Avec la peur, avec la faim
Peut-être viendra-t-elle demain

Par tous ceux qui sont déjà morts
Par tous ceux qui vivent encore
Par ceux qui voudraient vivre enfin
Peut-être viendra-t-elle demain

Avec les faibles, avec les forts
Avec tous ceux qui sont d’accord
Ne seraient-ils que quelques-uns
Peut-être viendra-t-elle demain

Par tous les rêves piétinés
Par l’espérance abandonnée
À Hiroshima, ou plus loin
Peut-être viendra-t-elle demain
La Paix!

Musique et Droits humains (# 29)

Abatina, chanson traditionnelle de Trinité et Tobago, a été enregistré en 2016 par la chanteuse Calypso Rose. Derrière le rythme chaloupé du calypso, genre musical typique des îles des Caraïbes, se cachent des paroles très dures. Il s’agit de l’histoire d’un homme riche et violent qui abuse physiquement et psychologiquement de sa femme plus jeune que lui. Ce combat pour les droits des femmes, Calypso Rose le porte dès le début de sa longue carrière, notamment  avec une autre chanson, No Madam, qui dénonce les conditions misérables des domestiques sur ses îles natales et permettra en 1974 le vote de nouvelles lois pour augmenter le salaire minimum de ces travailleurs qui sont le plus souvent des travailleuses.

A presque 82 ans, Calypso Rose utilise toujours ses chansons pour faire passer des messages, notamment en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. Et elle reste inimitable sur scène…

Abatina
Tina was no deceiver
Few were inclined to believe her
Aba Tina oh
Who you have there breakin’ down the door?
She was lucky to marry
a rich, rich man handsome like Harry
Aba Tina oh
Who you have there breakin’ down the door?
Harry was a charmer
No one believed he could harm her
Aba Tina oh
Who you have there breakin’ down the door?
The wedding was the talk of the town
Went down the aisle in a long, long white gown
Aba Tina oh
Who you have there breakin’ down the door?
They said she wanted to marry above her
All she want was someone to love her
Aba Tina oh
Who you have there breakin’ down the door?
News came first, they called her a liar
She had no sound, she mouth full of wire
Aba Tina oh
Who you have there breakin’ down the door?
Aba Tina oh
Who you have there breakin’ down the door?
Aba Tina oh
Who you have there breakin’ down the door?
In the end Tina was buried
By the church where she got married
Aba Tina oh
Who you have there breakin’ down the door?
Tina should have outlived us
Now we pray that she will forgive us
Aba Tina oh
Who you have there breakin’ down the door?
Tina was no deceiver
Few were inclined to believe her
Aba Tina oh
Who you have there breakin’ down the door?
Aba Tina, Aba Tina
Aba Tina, Aba Tina
Aba Tina, Aba Tina
Aba Tina…
Aba Tina oh…

Aba Tina oh…

Tina n’a trompé personne
Peu étaient enclins à la croire
Aba Tina, oh, qui essaie d’enfoncer ta porte ?
Elle a eu la chance d’épouser
Un homme riche et beau comme Harry
Aba Tina, oh, qui essaie d’enfoncer ta porte ?
Harry était un séducteur
Personne ne pensait qu’il pourrait lui faire du mal
Aba Tina, oh, qui essaie d’enfoncer ta porte ?
Toute la ville parlait de ce mariage
Tina est allée jusqu’à l’autel dans une longue,longue robe blanche
Aba Tina, oh, qui essaie d’enfoncer ta porte ?
Ils ont dit qu’ils voulaient qu’elle épouse quelqu’un d’une classe supérieure
Tout ce qu’elle voulait, c’était que quelqu’un l’aime
Aba Tina, oh, qui essaie d’enfoncer ta porte ?
La nouvelle est arrivée d’abord, ils l’ont traitée de menteuse
Elle ne pouvait plus parler, elle avait des câbles électriques plein la bouche
Aba Tina, oh, qui essaie d’enfoncer ta porte ?

Finalement, Tina a été enterrée
Près de l’église où elle s’est mariée
Aba Tina, oh, qui essaie d’enfoncer ta porte ?

Tina aurait dû nous survivre
Maintenant, nous prions tous pour qu’elle nous pardonne
Aba Tina, oh, qui essaie d’enfoncer ta porte ?
Tina n’a trompé personne
Peu étaient enclins à la croire
Aba Tina, oh, qui essaie d’enfoncer ta porte ?

Musique et Droits humains (# 28)

« Nelson Mandela » est une chanson de 1986 du chanteur sénégalais Youssou N’Dour; un des nombreux chanteurs du continent africain à dédier une chanson à celui qui est encore prisonnier du régime ségrégationniste d’Afrique du Sud.

–> Youssou N’Dour et Nelson Mandela: en savoir plus

–> Sur le même sujet, voir également nos chapitres Musique et Droits humains #3, #6, #7 et #14

Nous dédions cette chanson à Mgr Desmond Tutu qui vient de nous quitter ce 26 décembre 2021. Infatigable militant des droits de l’Homme; prix Nobel de la paix en 1984, il est l’icône de la lutte anti-apartheid et « conscience » de l’ Afrique du Sud. Il a oeuvré en faveur de tous les opprimés partout dans le monde.

Et nous n’oublierons pas son rire contagieux…

« Faites le bien, par petits bouts, là où vous êtes; car ce sont tous ces petits bouts de bien, une fois assemblés, qui transforment le monde. » Desmond Tutu

« Si vous êtes neutre dans des situations d’injustice, vous avez choisi le camp de l’oppresseur. »  Desmond Tutu

 

Belle nouvelle année 2022

Meilleurs voeux à toutes et à tous pour la nouvelle année. En 2022, nous fêtons le 11ème anniversaire de notre présence sur la toile et nous sommes fiers de poursuivre avec vous notre combat pour la défense des droits humains ici et partout dans le monde.

Chrétiens. Indignés. Engagés.

 

Musique et Droits humains (# 27)

« Clandestino » est une chanson de Manu Chao sortie en 1998. Il s’agit de la complainte de l’immigrant clandestin … Toujours d’actualité… de Calais aux côtes italiennes en passant par la frontière entre la Pologne et la Biélorussie…

Clandestino

Solo voy con mi pena
Sola va mi condena
Correr es mi destino
Para burlar la ley
Perdido en el corazón
De la grande Babylon
Me dicen el clandestino
Por no llevar papel
Pa’ una ciudad del norte
Yo me fui a trabajar
Mi vida la dejé
Entre Ceuta y Gibraltar
Soy una raya en el mar
Fantasma en la ciudad
Mi vida va prohibida
Dice la autoridad
Solo voy con mi pena
Sola va mi condena
Correr es mi destino
Por no llevar papel
Perdido en el corazón
De la grande Babylon
Me dicen el clandestino
Yo soy el quiebra ley
Mano Negra clandestina
Peruano clandestino
Africano clandestino
Marijuana ilegal
Solo voy con mi pena
Sola va mi condena
Correr es mi destino
Para burlar la ley
Perdido en el corazón
De la grande Babylon
Me dicen el clandestino
por no llevar papel
Argelino, clandestino
Nigeriano clandestino
Boliviano clandestino
mano negra illegal

Clandestin

Je m’en vais seul avec ma peine
Ma sentence s’en va seule
Courir est mon destin
Pour contourner la loi
Perdu au coeur
De la grande Babylone
On me dit clandestin
Car je n’ai pas de papiers
Dans une ville du nord
Je suis allé travailler
J’ai laissé ma vie
Entre Ceuta* et Gibraltar
Je suis une raie dans la mer
Un fantôme dans la ville
Ma vie continue, interdite,
Selon ce que dit l’autorité
Je m’en vais seul avec ma peine
Ma sentence s’en va seule
Courir est mon destin
Car je n’ai pas de papiers
Perdu au coeur
De la grande Babylone
On me dit clandestin
Je suis la loi brisée
Mano Negra** clandestine
Péruvien clandestin
Africain clandestin
Marijuana illégale
Je m’en vais seul avec ma peine
Ma sentence s’en va seule
Courir est mon destin
Pour contourner la loi
Perdu au coeur
De la grande Babylone
On me dit clandestin
Car je n’ai pas de papiers
Algérien, clandestin
Nigérien clandestin
Bolivien clandestin
Mano Negra** illégale

*ville espagnole autonome sur la côte nord-ouest de l’Afrique
**Mano Negra = « travail au noir » (il s’agit aussi du nom de l’ancien groupe de Manu Chao)

A toi l’inconnu, le torturé, l’opprimé !

Ce matin, à l’aube,
Tu es venu frapper à la porte de mon coeur.
J’ai vu ton visage tout affecté
Tu étais en pleurs et,
Sur tes joues meurtries coulaient de petites larmes argentées…

Tes grands yeux bruns me  fixaient, l’air désespéré.
De ta bouche sortaient, à voix basse, des mots suppliants et insensés.

Ce matin, à l’aube,
Je t’ai ouvert la porte de mon coeur
Je ne sais si j’ai pu te consoler…
Tes joues, tout doucement, j’ai caressées
Mon regard a croisé l’océan de ton regard

Je t’ai murmuré quelques mots de réconfort
« Oui, je suis là pour toi; n’aie plus peur, reste fort ! »

« Je prie pour toi ! »

Gabrielle COELSCH-CHAMPLONG  
Groupe ACAT de Sélestat – Novembre 2021

 

Avent 2021

Croix de l’Avent 2021:
Aux quatre coins du monde, des victimes ont toujours besoin de nous !
Aussi bien au Burundi, Mexique, ou en Chine, nombreux sont ceux qui continuent à subir d’insupportables violations de leurs droits. Qu’ils soient condamnés à mort, portés disparus, détenus arbitrairement : en cette période de l’Avent, ils ont toujours besoin de nous !
Réjouissons-nous également pour les libérations comme celle d’Oumar Sylla en Guinée !


Nuit des veilleurs 2021
Voir toutes nos photos

Formulaire de contact

Nom                                                                                           Email
Votre message

Savez vous compter ? (contre le spam) Combien font 6 auquel on ajoute 7 :
  • Recherche

    Effectuez des recherches dans nos articles en entrant vos mots clés ci-dessous